Satie, agacerie en tête de bois

Satie, agacerie en tête de bois

Adultes

Inspiré de l’œuvre et de la vie du compositeur Erik Satie, personnage aussi énigmatique que méconnu, ce spectacle est d’abord né de l’amour que les créateurs portaient à la musique de Satie, puis de la véritable fascination pour les anecdotes qui ont parsemé sa vie privée.

Trois personnages entrent dans la chambre de Satie après sa mort. Ils y découvrent des objets qu’ils animent, lisent ses lettres, isolent des moments de son existence. Explorant la danse, le mouvement, la chanson et le théâtre d’objets, la pièce trace la ligne entre la vie intime de l’homme, caractérisée par le désespoir, et le personnage public qu’il s’était inventé.


4 représentations en 2004 au Carrefour international de théâtre et au Théâtre Premier Acte
33 représentations en 2005 à Québec, Montréal, L'Assomption et L'Ancienne-Lorette
14 représentations en 2006 en tournée au Québec

 

  • CE QU'ON EN DIT :
    • « Satie, agacerie en tête de bois est l’un des spectacles les plus beaux et aboutis qu’il nous ait été donné de voir en dix ans de cartes blanches du Périscope.»

      - Jean St-Hilaire, Le Soleil

    • «Une mise en scène exceptionnelle, même si vous n’aimez pas la musique de Satie.[…] Un spectacle remarquable, étonnant.»

      - Francine Grimaldi, Radio-Canada

    • «…les clins d’œil surréalistes créent un monde insolite et fascinant…»

      - Jade Bérubé, Le VOIR Montréal

PRODUCTION
Nuages en pantalon-compagnie de création

ÉQUIPE DE CRÉATION
Scénario : Claudia Gendreau, Valérie Laroche, Jean-Philippe Joubert, Patrick Ouellet, Caroline Tanguay  Texte et musique : Érik Satie  Idée originale : Patrick Ouellet  Mise en scène : Jean-Philippe Joubert  Interprétation à la création : Jean-Philippe Joubert, Patrick Ouellet, Caroline Tanguay et Klervi Thienpont  Interprétation en tournée: Jean-Philippe Joubert, Patrick Ouellet, Ansie Saint-Martin et Nadine Meloche  Décors et Costumes : Claudia Gendreau  Éclairages : Claudia Gendreau et Jean-Philippe Joubert  Collaboration à la création : Valérie Laroche