Semblance

Semblance

Adultes

Paul et Patricia – un jeune couple de conférenciers en relations amoureuses – baignent dans l’effervescence du proche lancement de leur nouveau site internet. Ils ont fait appel à Sophie, dynamique directrice de l’agence Orion communication, et à toute son équipe pour les épauler dans cette inauguration. Thomas, le photographe de l’agence, est soudain pris dans un tourbillon de mondanité et devient malgré lui le peintre d’un univers futile et hypocrite. Cette expérience va le pousser à bouleverser totalement la trame de l’exposition sur laquelle il travaillait jusqu’alors, de façon à révéler la part d’ombre qu’il y a en chacun. Au fil de ses rencontres, sur sa pellicule se révèlent des visages, des corps, des vies. Neuf personnages et autant de regards à capter, d’identités à saisir.

Ses portraits nous dévoileront petit à petit les histoires de Simon, un acteur troublé par le vrai et le faux; de Sophie qui vit avec ses souvenirs; de Benoît en quête d’une famille d’adoption; de Fannie qui se transforme pour l’autre; d’Emma la voisine invisible et de Paul et Patricia qui montrent un visage tout différent hors du champ des caméras.

Alors, jusqu'à quel point l'image de l'autre nous permet-elle de le connaître? A-t-on besoin d'être vus pour exister? N’aurons-nous jamais une image complète des gens que nous côtoyons ou ne seront-ils qu’un collage imparfait d’une série de photos? 

Réunis au sein de cette exposition, les êtres et les destins se croisent et se répondent, chacun tentant par tous les moyens d’exister dans le regard de l’autre. 

Une réflexion sur la tyrannie de l’image et la quête du bonheur dans un spectacle ludique plein d’ironie et de clins d’œil théâtraux.


16 représentations du 19 mars au 7 avril 2013 au Théâtre Périscope, Québec
  • CE QU'ON EN DIT :
    • «Semblance est un amalgame de ces moments où les murs cèdent, où les masques tombent et où les vrais visages se révèlent. On y parle d'artifices et d'image, on navigue d'une plateforme virtuelle à l'autre, mais au final, c'est l'humain qui triomphe. Et ça fait du bien.»

      -Josianne Desloges, le Soleil

    • « Hamlet peut ranger son crâne. À l'heure du virtuel et de la vie sur la Toile en temps réel, il n'est plus question de « ne pas être ». On naît et renaît à répétition, dans la duplication de soi, son prolongement, sa bifurcation dans l'écran de l'autre, sont téléphone intelligent, sur scène, avant et pendant le spectacle. Présentation et représentation se confondent. Vraisemblance et semblance unissent leur destin. Le « Je pense donc je suis » de Descartes est mis en veille et cède le pas au « Je suis vu donc j'existe ».

      -Sylvie Nicolas, le Devoir

    • « Il y a des œuvres qui collent parfaitement à l'air du temps. La pièce Semblance tombe à point avec une réflexion sur le vrai, le faux et sur les difficultés de communiquer à une époque de messages textes, de courriels et de réseaux sociaux. »

      -Yves Leclerc, le Journal de Québec

  • Semblance

PRODUCTION
Nuages en pantalon en coproduction avec le Théâtre Argentique

ÉQUIPE DE CRÉATION
Scénario : Charles-Étienne Beaulne, Jean-Philippe Joubert et Danielle Le Saux-Farmer  Mise en scène et direction de la création : Jean-Philippe Joubert  Texte : Charles-Étienne Beaulne, Guylaine Jacob, Jean-Philippe Joubert, Simon Lepage, Danielle Le Saux-Farmer, Mélissa Merlo, André Robillard, Maxime Robin et Noémie O’Farrell  Assistance à la mise en scène : Caroline Martin  Interprétation et création : Charles-Étienne Beaulne, Guylaine Jacob, Simon Lepage, Danielle Le Saux-Farmer, Mélissa Merlo, André Robillard, Maxime Robin, Carl Vincent et Alexandrine Warren  Décor : Gabrielle Arsenault  Costumes : Dominique Giguère  Éclairages et vidéo : Jean-Philippe Joubert  Conseillères artistiques : Claudia Gendreau et Valérie Laroche  Direction technique : Mario Croteau  Graphisme : Charles-Étienne Beaulne

La première version du spectacle a été créée au Conservatoire d’art dramatique de Québec en décembre 2010.